• Admin

Démarquez-vous grâce à une expérience de réalité virtuelle à votre image



Une installation VRXP (Virtual Reality Experience) - Copyright ArScénique

Depuis 2012 et la sortie de l’Oculus Rift, le marché de la réalité virtuelle grand public connaît une croissance exponentielle. Du jeu vidéo à la simple visite virtuelle, la dimension immersive qu’offre ces équipement émerveille petits et grands.

L’Oculus a fait des émules (tels que le HTC VIVE, produit par HTC et et Valve Corporation) et aujourd’hui, la technologie progressant perpétuellement, l’immersion digitale est même disponible sur nos smartphones, via des applications personnalisables.

Ne nécessitant aucune connexion filaire et permettant une excellente mobilité et ergonomie du fait de leur faible poids, les casques Samsung Gear VR constituent l’interface idéale pour augmenter le trafic sur votre stand lors d’un évènement et vous imposer grâce à cette méthode de communication innovante.

Un équipement confortable pour une immersion facilitée

Le matériel de la Gamme Gear VR (pour Virtual Reality) de Samsung est, avec ses 300 grammes, 40% moins lourd que son principal concurrent, l’Oculus Rift. De plus, le matériel de la firme sud-coréenne ne nécessite ni connexion filaire, ni ordinateur gonflé aux hormones pour fonctionner. Cela en fait une interface modulable à souhait, aussi facile à installer qu’à utiliser et la rend idéale pour tous les types de communication évènementielle. Son faible poids préviendra également les problèmes de fatigue visuelle et cervicale, souvent ressenties lors de l’utilisation de ce type de produit.

L’utilisation de la réalité virtuelle est également l’occasion de renouveler votre image de marque. Son utilisation dans le jeu vidéo en a fait un produit à l’image jeune et dynamique, permettant aux marques de véritablement révolutionner leur méthode de marchéage et de branding, notamment par le happening.

Dans cette campagne de la marque de bière Géorgienne Old Irish, réalisée par l’agence Leavingstone, la capacité d’immersion de l’appareil est pleinement utilisée, et l’environnement réel change autour de l’utilisateur sans que celui-ci ne s’en rende compte. Avec une plongée aussi totale dans le contenu digital et une telle mise en scène de la réalité, l’immersion devient totale, et tout argument marketing disparaît, au profit d’une simple idée : « les qualités de notre produit sont réelles, car vous les avez vécues, ressenties ». Le public sort alors de l’écoute passive, de la distance méfiante imposée par son rapport, souvent conflictuel (notamment en France) à la publicité et est complètement immergé dans l’univers de votre marque. Il s’amuse, s’émerveille et sera beaucoup plus réceptif au message publicitaire.

La recherche de l'effet "Waouh ! "

Selon un rapport par Opinion Way de 2014, 71 % des 25-35 ans préfèrent une marque à ses concurrents sur un achat d’impulsion pour l’effet « Waouh ! » ressenti. Pour toucher cette tranche de la population, l’effet de surprise, le saisissement procuré par un spot ou une animation est donc déterminant.

La jeunesse de l’industrie de la réalité virtuelle grand public est également un atout pour atteindre cet objectif. Encore assez peu répandue et le plus souvent réservée à un public de niche (gamers et amateurs de high tech, pour la plupart), cette technologie dispose d’un impact potentiel très élevé sur un public qui n’y est pas familier.

Le champ des possibilités pour avoir un tel effet sur votre clientèle est presque sans limite. Prenons par exemple la campagne de AEG Sports pour soutenir l’équipe de rugby Anglaise, qui plongeait le spectateur au beau milieu d’une séance d’entraînement de l’équipe à la rose. Effet de surprise garanti !

Ce type d’expérience peut parfaitement adopter un format adapté à celui de l’évènementiel, et attirer les foules vers votre stand. En optimisant les temps de passage avec des animations d’une minute à une minute 30, vous vous assurez d’obtenir un effet « Waouh » tout en garantissant un turn over important à votre stand, afin de toucher le plus de personnes possibles.

Conclusion : aller au delà de l’évènementiel et du happening

Au delà de l’expérience époustouflante et de l’immersion éphémère, plusieurs pratiques commerciales commencent à émerger, grâce à cette technologie. La réalité virtuelle autorise en effet une « téléportation virtuelle », vers un showroom ou un lieu touristique.

C’est le pari fait par IKEA, qui s’est révélé payant. La firme suédoise, en collaboration avec Valve, célèbre éditeur de jeu vidéo, a développé une sorte de logiciel de création de cuisine en réalité virtuelle.


IKEA VR experience - Source : store.steampowered.com

Ainsi, le client peut, depuis son domicile, choisir la solution qui lui convient. De plus, l’application permet de se mettre dans la peau d’un enfant d’un mètre de haut, afin de mieux prendre conscience de la potentialité des accidents domestiques.

Cette nouvelle méthode de vente, première expérience du genre, possède de nombreux atouts. D’abord, elle est inédite et amusante, et il y a fort à parier qu’une partie non négligeable des utilisateurs ont essayé cette application simplement pour l’expérience de réalité virtuelle proposée. Cela permet également à IKEA de recueillir de précieuses données. En effet, dans un univers virtuel, le contrôle de la marque sur les facteurs d’influence est total, et elle peut ainsi déterminer quels sont les produits préférés de ses clients ou obtenir des renseignements sur les grandes tendances d’achat.

Selon toute vraisemblance, la réalité virtuelle est un outil auquel le marchéage des entreprises devra s‘adapter dans un futur proche. Encore au stade embryonnaire, cette technologie doit, dès maintenant, entrer dans les démarches publicitaires si l’on souhaite rester à la pointe des techniques de communication.

Voir la page produit

#casqueimmersif #casqueSamsungvr