Pendant ce temps là, chez ArScénique...